Notre magazine
S'abonner au magazine
Profession
Publié le 16 mars 2016 à 08h00
À Amiens, un centre de simulation de santé dernier cri pour se former en grandeur nature

Un nouveau centre de simulation de santé a ouvert ses portes au CHU d’Amiens (Somme). Son objectif : offrir aux étudiants et aux professionnels de santé des espaces pédagogiques et des équipements high-tech dédiés à l’apprentissage et au perfectionnement des pratiques.

Le nouveau centre de pédagogie et de simulation de santé du CHU d’Amiens a ouvert ses portes le 24 février. Avec ses 51 salles réparties sur trois étages, il est le plus grand centre de ce type en Europe pour les professionnels de santé et les étudiants.

Faire ses gammes sur des simulateurs

Ses 3 600m2 reconstituent un hôpital, un cabinet médical, une pharmacie et le domicile d’un particulier pour offrir un décor plus vrai que nature et une mise en situation réaliste. Du côté des équipements, on trouve 150 mannequins et simulateurs, dont 12 de haute-fidélité qui simulent des défaillances physiologiques ou des environnements en 3D, ainsi que des logiciels pour analyser les pratiques et fournir des évaluations personnalisées.

Une salle radio, un scanner, un échographe, un mammographe...

Sur cette plateforme multiprofessionnelle et multidisciplinaire ont été aménagés un bloc opératoire, une salle d’accouchement, une unité de réanimation et un plateau technique d’imagerie. Les manipulateurs radio vont pouvoir, eux aussi, s’y exercer, comme l’explique Béatrice Jamault, la directrice de l’IFMEM d’Amiens, qui a participé au projet : « Le plateau technique comprend une salle radio, un scanner, un échographe, un mammographe et une salle pour la radiothérapie qui sera équipée prochainement », précise-t-elle.

Trente jours de formation continue déjà programmés

Ouvert à tous pour la formation initiale et la formation continue, le centre propose plusieurs thèmes pour les manips : « Nous avons déjà une trentaine de jours programmés cette année pour la formation continue, indique Béatrice Jamault. Il y a des formations sur l’urgence et le choc anaphylactique, le traitement de l’image, la relation soignant-soigné, la radioprotection et la radiologie interventionnelle. »

Carla Ferrand
Flux RSS des nos actualités Partager cet article sur Facebook

Commentaires Soyez le premier à déposer votre commentaire

Derniers commentaires
Manips radios, une profession de plus en plus négligée, abaissée, dénigrée et sans aucune (...)
merci de votre analyse mais ne terminez pas seulement sur le sol français, moi je (...)
Bonjour, je voulais simplement vous signaler mon mécontentement par rapport à la hausse (...)
Articles les plus populaires
Lien du mois
Mon manip-info
E-mail
Mot de passe
Retrouvez notre nouveau site internet www.docteurimago.fr